Comment manger un éléphant ? – une approche épicurienne de la gestion de projet – troisième partie

Fini ? Un petit chocolat pour la route ?

Vous êtes venu à bout de votre éléphant, les plats sont vides. L’équipe de cuisiniers commencent le nettoyage. Les tables commencent à se vider.

Votre visage s’illumine, vous avez réussi ! Vous avez mangé l’éléphant ! Vous félicitez vos cuisiniers, vos mangeurs, tout le monde se tape sur l’épaule. Objectif atteint !

Manager de l’année !

Oui de l’année. Seulement… des éléphants il y en a d’autres, toujours plus gras toujours plus appétissants. Malgré tout, instinctivement nous repartons à la tâche, chercher un autre éléphant, aiguisant nos couteaux, préparant la table.

Je n’ai pas envie de citer trop longuement les cas de Sisyphe ou Don Quichotte, trop déprimant. Il ne faut pas se perdre dans des tâches répétitives ou trop peu différentes. Comme dit précédemment, vos clients et vos aides vont se retrouver soient frustrés (toujours la même chose) soit aller voir ailleurs : la concurrence à tuer un meilleur éléphant et il parait que sa recette est meilleure !

Sisyphe poussait des rochers seul et Don Quichotte n’était accompagné que de Sancho Panza. Le premier aurait pu s’arrêter ou chercher une aide (déléguer), le second tristement ancré dans sa folie approuvée par son « aide » : deux très mauvais exemples dans notre cas.

Pour revenir au titre, selon Epicure le bonheur est atteint quand nous nous débarrassons des choses déplaisantes. Mais toujours selon Epicure, le bonheur est un engagement sur du long terme, un « travail » permanent. Petit à petit… Voyez-vous où je veux en venir ?

Revenons à notre éléphant : ce qui compte ce n’est pas de le manger, c’est comment vous le manger. La satisfaction vient de la recherche de la recette / méthode, de la mise en place de l’équipe, de l’adhésion et du support de vos cuisiniers et mangeurs !

Dégustez, profitez de ces moments, préparez et finissez. Soyez toujours honnête sur votre effort.

Puis une pause, toujours, un petit chocolat pour la route ; avant de partir à la recherche de votre nouvel éléphant. Trouvez d’autres recettes, appliquez les mêmes si elles peuvent déplaire aux goûts de certains. Apprenez des déçus et améliorez !

Be Sustainable !